Comment aider les survivants du tremblement de terre et du tsunami en donnant à des ONG japonaises ?

Il y a quelques jours, je vous parlais d’une initiative de Todd Wassel pour pouvoir aider le Japon en donnant directement à des NGOs qui sont au Japon (voire japonaises). La voici.
Ce qui suit est adapté et traduit du blog de Todd (oui je traduis beaucoup ces jours-ci, je sais) : How to Help Japan’s Earthquake and Tsunami Survivors by giving to Japanese Organizations

Yomiuri Shimbun - AFP - Getty Images

Source : Yomiuri Shimbun - AFP - Getty Images

Comme vous le savez, vendredi 11 mars 2011, un tremblement de terre suivi d’un tsunami ont dévasté la région du Tōhoku au Japon. Au moment où j’écris ces lignes, plus de 7 500 personnes ont été confirmées mortes et plus de 11 000 sont comptées disparues avec des chances de les retrouver quiconque vivant s’amenuisant de plus en plus. Les images de la destruction causée par le tsunami et le tremblement de terre ont fait le tour du monde, les médias occidentaux ont rapidement préféré se concentrer sur les problèmes de la centrale de Fukushima, qu’ils sont déjà en train d’oublier pour le conflit en Libye.

Ceux qui semblent complètement oubliés depuis plusieurs jours, ce sont les près de 500 000 personnes qui ont survécu mais qui ont tout perdu. Aujourd’hui, elles s’entassent dans des gymnases dans des conditions de vie de plus en plus précaires. Plusieurs personnes qui avaient pourtant survécu à la catastrophe naturelle ont déjà succombé à la catastrophe humanitaire qui vient de débuter, mourant de froid, de manque d’aide médicale et bientôt de faim.

Le manque d’eau, d’électricité et d’approvisionnement affecte des millions d’autres dans la région du Tōhoku, sans parler de l’impact psychologique dont on minimise trop souvent l’importance. La Banque Mondiale estime le montant des dégâts à environ de 170 milliards d’Euros. Note : je n’aime habituellement pas que l’on quantifie ce genre de catastrophe en valeur monétaire, mais c’est pour vous donner une idée du coût des choses à venir, que ce soit l’aide humanitaire maintenant et la reconstruction le plus tôt possible.

En d’autres termes, le besoin d’aide financière est réel. Trop de personnes commencent à dire ici ou là que le Japon est un pays riche, qu’il n’a pas besoin de notre argent. En temps normal c’est vrai. Nous ne sommes pas en temps normal.

Je cite Todd directement pour le paragraphe suivant :

Ma femme vient de Tokyo, nous travaillons tous deux dans l’action humanitaire pour les Nations Unies. Nous avons vu de très près l’après-tsunami de 2004 et les efforts humanitaires dans les régions touchées. Nous savons quel est le besoin énorme qu’il y a, non seulement de récolter des dons mais aussi de s’assurer que ceux-ci seront utilisés de manière responsable et parviendront dans les mains d’organisations qui ont non seulement une expertise technique, mais aussi une bonne connaissance du terrain et de la situation sur place.

Comment aider?

De nombreuses personnes de par le monde veulent aider et ont déjà fait des dons à diverses organisations locales (principalement à la Croix-Rouge de leur propre pays). Nous pensons qu’il est plus efficace (surtout en coût et en temps) de faire des dons directement à des organisations japonaises car, pour diverses raisons, de nombreuses ONG occidentales n’ont pas aujourd’hui de plans pour envoyer des missions d’aide au Japon. De plus, il y a un certain nombre de fausses organisations voyant le jour et récoltant de l’argent pour profiter sur le dos de la bonne volonté des gens et de cette horrible tragédie.
De plus, la barrière de la langue et le manque d’informations sur les organisations locales sont parfois un frein pour qui voudrait directement donner à des ONG japonaises.

C’est pourquoi nous (NdT: Todd et son épouse) avons fait cette liste d’organisations japonaises que nous connaissons, dans lesquelles nous avons confiance et que nous recommandons pour faire vos dons.

Ken Shimizu - AFP - Getty Images

Source : Ken Shimizu - AFP - Getty Images

Si vous ne pouvez pas donner, nous vous demandons simplement de partager cette page avec vos amis, votre famille, vos collègues, et de leur demander de faire de même que ce soit par e-mail, Facebook, Twitter ou n’importe quel autre moyen qui vous convient. Plus de gens liront ceci, plus de dons pourront être faits. Tout simplement.

Si vous-mêmes vous possédez un blog ou un site web, à la fin de cet article je vous expliquerai comment vous pouvez utiliser cet appel sur votre propre site et nous aider à atteindre encore plus de monde.

Des ONG japonaises à qui faire des dons

Si vous le pouvez, faites un don à l’une ou plusieurs de ces organisations. Il s’agit d’organisations sérieuses et reconnues. Les liens fournis sont vers leur page de dons en anglais. Même une petite somme sera appréciée.

Peace-Winds-JapanPeace Winds Japan est l’une des plus grosses ONG japonaises. Elle apporte de l’aide humanitaire aux zones sinistrées sous forme de nourriture, de vêtements, d’essence et de médicaments.

Vous pouvez leur faire un don ici.

JENJEN est une organisation réputée dont la mission est dédiée à restaurer un style de vie autonome et à apporter une aide tant matérielle que psychologique dans les régions touchées par des conflits et des désastres. Ses membres s’occupent actuellement d’apporter de la nourriture, des vêtements, des produits hygiéniques et autres produits de première nécessité aux survivants du tsunami.

Vous pouvez faire un don ici.

ADRA JapanL’ADRA (Adventist Development and Relief Agency – Agence Adventiste pour le Développement et l’Aide Humanitaire) donne de la nourriture et autres produits de première nécessité aux survivants du Tsunami.
NdT : Bien que l’ADRA soit une organisation religieuse, elle est une organisation sérieuse et reconnue tant par l’ONU que par l’OMS. Si les NGO religieuses prosélytes sont la plaie de l’humanitaire, n’oublions pas que ce n’est pas le cas de toutes les NGO religieuses (pensez au Secours Populaire par exemple)

Vous pouvez faire un don ici.

JOICFPL’action de la JOICFP (Japan Organization for International Cooperation in Family Planning – Organisation Japonaise pour la Coopération Internationale dans le Planning Familial) se focalise sur l’aide aux femmes et aux mères ainsi que sur leurs besoins médicaux spécifiques (gynécologiques, pédiatriques, etc.) dans les zones affectées.

Vous pouvez faire un don ici.

AMDALes équipes de l’AMDA Japan (Association of Medical Doctors of Asia – Association des Médecins d’Asie) délivrent une aide médicale en installant des cliniques mobiles et en distribuant des produits de première nécessité et d’assistance médicale dans les maisons de retraites et les écoles (servant d’abris pour les rescapés) à Miyagino et Aobak, dans les environs de Sendai.

Vous pouvez faire un don ici.

Oxfam-JapanOXFAM Japan travaille avec deux partenaires locaux pour venir en aide aux femmes avec des enfants en bas âge et aux étrangers ne parlant pas japonais et touchés par le tsunami.

Vous pouvez faire un don ici.

Habitat For Humanity Japan est actuellement en train d’évaluer la situation en preparation de la construction de logements d’urgence qui débutera dès que les conditions le permettront. C’est un des aspects les plus vitaux du rétablissement des régions affectées et tous les sinistrés vont avoir besoin de beaucoup d’aide pour pouvoir redémarrer une vie la plus normale possible.

Vous pouvez faire un don ici.

ICAL’ICA Japan (Institute of Cultural Affairs – Institut des Affaires Culturelles) est en train d’évaluer la situation pour préparer son action – celle-ci entrant en jeu plus tard dans le processus d’aide – mais accepte des dons dès aujourd’hui.

Vous pouvez faire un don ici.

Toutes ces ONG sont sérieuses et internationalement reconnues. Vous pouvez donner à celle(s) que vous voulez. Même si vous ne pouvez vous-même faire un don, vous pouvez aider en faisant circuler ce message le plus possible (attention toutefois au “slacktivisme”, faire uniquement circuler n’est nullement suffisant) de la méthode qui vous convient le mieux.

Merci d’avance (pas pour moi mais pour les gens que vous allez aider)

Finalement pour tous les possesseurs de blogs ou de sites (ou même d’organes de presse) intéressés, n’hésitez pas à vous rendre sur la page Blog4Japan (Bloggez pour le Japon).

Mise à jour (04/04/11) : Je rajoute une autre ONG à la liste :

Second HandSecond Hand est une petite organisation basée à Takamatsu. En temps normal, elle s’occupe d’assister au développement au Cambodge grâce à des magasins vendant des produits d’occasion, un peu comme Emmaüs en France. Mais aujourd’hui, ils sont eux aussi sur le terrain, dans le Préfecture de Miyagi pour aider les sinistrés en apportant vêtements et autres objets de première nécessité aux gens qui ont tout perdu. Forts de leur expérience, ils auront aussi un rôle à jouer sur le long terme dans l’effort de reconstruction de la région. Je pense que Second Hand est l’exemple même de pourquoi il est important de donner à des ONGs locales quand c’est possible (et justement au Japon, c’est possible), elles n’ont pas les lourdeurs administratives de certaines grosses multinationales de l’humanitaire, dépensent tous les dons qu’ils reçoivent à leur mission humanitaire (contrairement aux grosses ONGs là aussi) et sont sur le terrain depuis qu’il est possible d’y être. Depuis le 17 mars, quand les routes ont pu être ouvertes jusqu’aux zones dévastées, ce ne sont pas moins de six camions remplis à ras bord d’objets donnés par la population de Takamatsu que cette petite association a pu envoyer à Miyagi ainsi qu’un groupe de volontaires équipés de cuisines transportables qui permettent aux sinistrés de manger des plats préparés et chauds.

Vous pouvez faire un don ici.

The following two tabs change content below.

David Billa

David vient du Sud-Ouest de la France. Après quelques années passées aux États Unis et quelques autres à Paris, c'est aux abords de la Mer Intérieure de Seto qu'il s'est finalement posé. Subjugué par la beauté de cette région malheureusement si méconnue, il a créé ce blog pour vous la faire découvrir.

Latest posts by David Billa (see all)

You may also like...

4 Responses

  1. patrick says:

    i want help a japan family. how to do?

    • David says:

      Tout d’abord, pourquoi cette question en anglais ? Je pense deviner que vous êtes français. Non ?

      Sinon, je pense que les NGOs précédemment citées acceptent encore les dons, même un an après.

  2. Chollet says:

    Bonjour,
    Je suis artiste peintre, et je voudrais savoir comment et surtout à qui vendre les tableaux?
    (I am an artist, and I was thinking I could give you some drawings, so that you can sell them and make money)
    Keep me informed,
    Annabelle

    • David says:

      Je voudrais bien vous aider, mais j’ai du mal à saisir votre demande.
      Vous souhaitez vendre des tableaux et donner les recettes à des associations d’aide à la reconstruction du Tohoku ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Notify me of followup comments via e-mail. You can also subscribe without commenting.