Oshima

 

Oshima 500Oshima est une île à part dans la région de Setouchi. En effet, en 1909, elle a été transformée en sanatorium à ciel ouvert pour héberger, soigner (mais aussi mettre en quarantaine) les gens de la région souffrant de la maladie de Hansen (plus connue sous le nom de lèpre). Plus qu’un hôpital c’était aussi une véritable prison. Les gens diagnostiqués comme souffrant de la maladie y étaient envoyés de force et il est strictement interdit d’en sortir (seulement ceux n’ayant pas de famille pouvant s’occuper d’eux en 1909, tous les patients quel que soit leur situation à partir de 1953). Le Sanatorium National d’Oshima Seishoen a hébergé jusqu’à 700 patients dans les années 50, et si la lèpre se guérit et a pratiquement été éradiqué du Japon depuis les années 60, ce n’est qu’en 1996 que les lois d’enfermement des patients (et anciens patients, guérir de la maladie ne leur permettait pas de réintégrer la société) furent enfin abolies.

Toutefois, la plupart des résidents des divers sanatoriums en général et de celui d’Oshima en particulier ne purent pas réintégrer la société : ils n’avaient plus de famille, peu ou pas d’éducation, pas de revenus, nulle part où aller, sans parler du fait que la plupart étaient âgés et souffrant de divers handicaps en conséquence de leur maladie. C’est pour cela que le sanatorium est resté ouvert pour s’occuper des résidents, et il le restera tant qu’ils seront vivants.

En 2010, l’île participa à la Triennale de Setouchi et fait partie des îles hébergeant des œuvres d’art, même si les choses sont un peu différentes sur Oshima. En effet, le but n’est pas tant de revitaliser l’île que d’éduquer les gens sur ce triste épisode de l’histoire du Japon que la plupart des gens ignorent.

Du fait de son statut particulier – l’île reste un hôpital hébergeant des gens très vieux et pour la plupart handicapés – on ne peut pas y accéder aussi librement que les autres îles. Pendant la Triennale, on peut y aller tous les jours, mais l’accès à certaines parties de l’île est interdit. En dehors de la Triennale, les œuvres d’art sont ouvertes en général un week-end par mois. On peut se rendre sur l’île les autres jours, mais je pense qu’il faut demander des autorisations spéciales (et je doute qu’elles soient délivrées à de simples touristes, en général la teneur éducative du voyage doit être montrée – je ne connais pas les détails, mais si besoin est, contactez-moi, je me renseignerai).

 

– Superficie : 0,62 km2

– Circonférence : 7,2 km

– Point Culminant : 68 m

– Population : 127 (dans 96 foyers)

– Accès :

On accède à Oshima par ferry spécial depuis Takamatsu.

– Se déplacer :

À pied.

– Œuvres d’art :

À l’arrivée sur l’île, vous serez conviés à une visite guidée de l’île retraçant son histoire (uniquement en japonais, et « obligatoire ») ensuite vous serez libres de visiter les parties autorisées de l’île et ses œuvres d’art comme bon vous semble.

L’accès à celle-ci coûte 300 yens.

 

Tsunagari no Ie – Café Shiyoru

(maison de rencontres)

par « Art for the Hospital Project – Yasashii Bijutsu » dirigé par Nobuyuki Takahashi

Ouvert les jours d’ouverture de l’île de 10h00 à 15h00 (dernière commande à 14h30).

Le café sert de lieu de rencontres entre les résidents de l’île et les visiteurs. Les plats servis sont faits avec des ingrédients cultivés sur l’île et sont servis dans des poteries confectionnées sur l’île.

 

Tsunagari no Ie – Library

(maison de rencontres – bibliothèque)

par « Art for the Hospital Project – Yasashii Bijutsu » dirigé par Nobuyuki Takahashi

Ouvert les jours d’ouverture de l’île.

Plus qu’une bibliothèque, vous trouverez là un lieu d’exposition montrant divers objets, souvent confectionnés par les résidents de l’île ayant servi dans leur vie quotidienne, la plupart du temps pour les assister dans leurs handicaps.

 

Tsunagari no Ie – Sea Echo

(maison de rencontres – écho de la mer)

par « Art for the Hospital Project – Yasashii Bijutsu » dirigé par Nobuyuki Takahashi – Photos par Takashi Tosu.

Ouvert les jours d’ouverture de l’île.

Le bâtiment abrite une œuvre d’art (un bateau inclus dans la maison) ainsi qu’une exposition-photo des œuvres de Takashi Tosu qui fut résident de l’île jusqu’à sa mort et qui documenta la vie quotidienne sur celle-ci.

Sur le site : article principal.

Oshima - Sea Echo - 7

 

Blue Sky Aquarium

(Aquarium de Ciel Bleu)

par Seizo Tashima (et Yoko Ando)

Ouvert les jours d’ouverture de l’île.

 

 

The following two tabs change content below.

David

David vient du Sud-Ouest de la France. Après quelques années passées aux États Unis et quelques autres à Paris, c'est aux abords de la Mer Intérieure de Seto qu'il s'est finalement posé. Subjugué par la beauté de cette région malheureusement si méconnue, il a créé ce blog pour vous la faire découvrir.

Derniers articles parDavid (voir tous)