Ogijima ?

 

ブログの下に新しく日本語での翻訳のバーをつけました。
自動の翻訳なので、わかりづらいところもありますが、もし興味があれば私のブログを日本語で読んでみてください。

Quelle que soit la façon dont vous êtes arrivé(e) ici, vous vous demandez certainement ce qu’est “Ogijima”. (prononcez [Ogui-djima])
Si vous parlez japonais, vous aurez compris que ça a un rapport avec la photo de l’arrière-plan.
Pour les autres, c’est le nom de l’île (jima, ça veut dire île en japonais).
Et cette île est une île assez particulière.
En fait, la première fois que j’en ai entendu parler, c’était sous le nom d’Okishima et c’était une île fictive. Les plus perspicaces d’entre vous auront reconnu l’île de Battle Royale. Attention, je ne parle pas de l’île où fut tourné le film (située au large de Tokyo), mais bien de l’île fictive où se situe l’action du livre et du film (et du manga et du reste s’il y a un reste). Si vous connaissez l’œuvre, vous savez déjà qu’elle est située dans la Préfecture de Kagawa, quelque part entre Takamatsu et Shodoshima, et quand on regarde sur la carte du livre, on voit précisément où : entre Shodoshima et… Ogijima !
Sauf que dans le vrai monde, à cet endroit, il n’y a que de l’eau. Par contre, l’île d’Ogijima ressemble comme deux gouttes d’eau dans un grand nombre de détails à Okishima (en particulier celle du livre).
Bref, il était clair que Koshun Takami, l’auteur du livre, qui a grandi à Kagawa, s’est plus qu’inspiré d’Ogijima pour créer son île, mais il n’a probablement pas osé reprendre le nom (et il a plus ou moins déplacé les différents éléments de l’île) pour ne pas s’attirer l’ire de la population locale et ce genre de choses.
Et on se retrouve avec d’un côté, une île fictive, et de l’autre, une île située presque au même endroit, avec presque le même nom (au moins phonétiquement) et ces deux îles se ressemblent presque comme deux gouttes d’eau.
Donc de là à dire qu’il s’agit en fait que d’une seule et même île, il n’y a qu’un pas que je franchis allègrement, même si j’ai bien conscience d’abuser un peu.
Mais quel est le rapport avec ce blog me direz-vous ? Pourquoi appeler ce blog ainsi ?
Parce que, quand je me suis rendu sur cette île, je ne suis pas tombé nez à nez avec Kazuo Kiriyama, mais j’ai découvert une petite île des plus charmantes, peuplée essentiellement de pêcheurs, et sur laquelle je me verrais bien avoir une résidence secondaire de manière totalement irréaliste : il y a moins d’une dizaine de bateaux par jour qui font l’aller-retour, il n’y a presque aucun commerce (une épicerie, un bar-restaurant et je crois que c’est tout), je ne suis même pas sûr qu’il y ait accès à Internet…
Donc ce blog est une espèce de métaphore de cette vraie/fausse quête d’avoir un jour une maison sur Ogijima. En d’autres termes, c’est un blog dédié à ma quête du Japon, que ce soit mon chemin pour partir y vivre, puisqu’il semble que cela soit un jour une éventualité pas totalement saugrenue, ou bien la progression de mon apprentissage de la langue, ou encore divers récits de mes voyages au Japon et je ne sais quoi d’autre. 

Si ce blog s’adresse surtout au “novices” du Japon (étant moi-même relativement novice dans le domaine), j’espère qu’il intéressera aussi les expats (ou ex-expats) et s’ils tombent sur ce blog, qu’ils n’hésitent pas à apporter leurs précisions et commentaires aux énormités que je vais certainement dire ici ou là.

Ce que vous ne trouverez pas dans ce blog c’est des références à la “pop culture” japonaise. Si elle passionne de plus en plus de mes compatriotes, je n’ai personnellement jamais pu m’y intéresser, voire elle me rebute  (pour info : je n’ai jamais lu de manga, je trouve le cosplay ridicule et je pense que la J-Pop est le truc le plus inepte que j’ai entendu de ma vie).

Enjoy!

 Leave a Reply

(requis)

(requis)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notify me of followup comments via e-mail. You can also subscribe without commenting.