Big Bambú sur Teshima

Big Bambú sur Teshima

  Quand on dit les trois mots suivants à la plupart des gens “Japon, Art, Île” la première réponse qui leur vient à l’esprit c’est Naoshima. Et il est vrai que Naoshima a l’avantage de l’âge. Depuis 20 ans que les musées y ont “poussé” elle a eu le temps

Les Narcisses d'Ogijima

Les Narcisses d’Ogijima

  Aujourd’hui, premier passage sur Ogijima de l’année. Il faisait soleil, pas trop froid, c’était une journée spéciale sur l’île avec marché, phare ouvert aux visites, narcisses fleuris partout, donc nous sommes allés passer quelque temps sur Ogijima. Ça faisait du bien de prendre un peu l’air après avoir passé

Rencontres Francophones sur Teshima

Rencontres Francophones sur Teshima

  Pour je ne sais quelle raison, je fais toujours des rencontres intéressantes sur Teshima, et ce depuis ma toute première visite de l’île, il y a trois ans. Mais cette fois-ci, elles étaient assez particulières car francophones. Je n’avais pas eu le temps de me rendre sur Teshima pendant

Gros Bambous

Gros Bambous

    Je n’ai toujours pas vu Big Bambú de Doug et Mike Starn dans sa version définitive et achevée, essentiellement à cause des records de chaleurs s’abattant en ce moment sur le Japon en général et sur la région en particulier et qui limitent mes visites sur les îles pendant

Big Bambú sur Teshima - Présentation

Big Bambú sur Teshima – Présentation

  Vous vous souvenez, il y a un peu plus d’une semaine, je m’étais rendu sur Teshima, et tout particulièrement dans le village de Kō pour une raison bien precise et non explicitée. Aujourd’hui, il est temps de vous parler de cette raison.         Je me suis

Balade sur Teshima

Balade sur Teshima

  Donc hier, malgré une température prévue avoisinant les 35°C (ce que veut dire une température ressentie dans les 40°C en gros) nous sommes partis passer la journée sur Teshima. La raison exacte vous sera dévoilée dans quelques jours et quelques articles, en attendant, un mini-compte rendu de la journée.

Farther Memory

Farther Memory

    Farther Memory de Chiharu Shiota   Oui, il me reste encore quelques vieilles photos d’Art Setouchi (et même quelques oeuvres dont je n’ai pas encore parlé). Il me reste jusqu’à mars prochain pour les publier, donc ça va (après, il sera vraiment trop tard je pense).    

Farther Memory

Farther Memory

  Farther Memory (遠い記憶 – Lointaine Mémoire) de Chiharu Shiota est la seule œuvre d’Art Setouchi restante aujourd’hui à Kō sur Teshima.   Cette installation est située dans l’ancienne salle polyvalente du village. Environ 600 encadrements de fenêtres ont été ramassés dans les maisons abandonnées des îles des environs pour

Kō sur Teshima

Kō sur Teshima

Aujourd’hui, je vais brièvement vous parler du village de Kō, charmant petit village d’environ 85 habitants situé sur la côte sud-ouest de Teshima.

Harmonica

Harmonica

  Harmonica (ハーモニカ) est la troisième œuvre créée par un Australien – en l’occurrence une Australienne – Sue Pedley, dans le village de Kō sur Teshima. Au début, je dois vous avouer que j’ai craint le pire en lisant le guide, au point de vouloir même sauter l’œuvre pour pouvoir

Sea Songs of the Subconscious

Sea Songs of the Subconscious

Bon, il est grand temps que le cours normal de ce blog reprenne. C’est ce que je fais tout de suite, avec aujourd’hui, Sea Songs of the Subconscious de Cameron Robbins, l’un des trois Australiens qui ont exposé dans le village de Kō sur Teshima pendant le Setouchi International Art

Luck Exists in the Leftovers

Luck Exists in the Leftovers

Aujourd’hui, je vous emmène à Kō, un charmant petit village sur la côte de sud de Teshima (on peut voir Ogijima de la côte), pour vous présenter l’une des œuvres qui m’a laissé le plus dubitatif du festival. Il s’agit de Luck Exists in the Leftovers (残り物には福がある – Le chance

Teshima, la suite

Teshima, la suite

Hier, comme nous n’avions pas vu toutes les oeuvres de l’île (et seulement un de ses trois villages), nous sommes retournés à Teshima. Aller à Teshima un samedi était risqué. Voyez-vous, les organisateurs du festival ont nettement sous-estimé le nombre de visiteurs (ils en attendaient 300000, la barre des 800000