À Zentsu-ji

À Zentsu-ji

    En s’approchant du bâtiment principal…    

Le Chemin Henro

Le Chemin Henro

  Si vous faites le pèlerinage des 88 temples de Shikoku, ou si tout simplement vous passez un peu de temps sur l’île, vous croiserez très certainement des petits panneaux, le plus souvent blancs, avec un petit pèlerin Ohenro rouge dessus. Ils servent à indiquer la route du pèlerinage. Il

Parti en Pèlerinage ?

Parti en Pèlerinage ?

      Non, je ne suis pas parti en pèlerinage, enfin, si, c’est une sorte de pèlerinage, mais pas celui de Shikoku et ses 88 temples. En fait, je suis rentré en France pour les fêtes, mon premier retour au pays en deux ans et depuis que je me

Un Lego, Pèlerin de Shikoku ?

Un Lego, Pèlerin de Shikoku ?

  J’ai reçu ça par la poste aujourd’hui :       Oui, vous avez devant vos yeux un Lego Ohenro-san ! Étonnant non ?     (bon d’accord, en vrai c’est censé être un maître ninja ou un truc du genre, mais “Ohenro” fut ma première réaction en tombant

L'Automne à Negoro-ji

L’Automne à Negoro-ji

  Hier, je suis allé faire un petit tour à Negoro-ji. Novembre est certainement le meilleur mois de l’année pour y aller. Sauf si on n’aime pas le rouge :     Plus de détails (et de photos) plus tard.    

Ohenro-san à Negoro-ji

Ohenro-san à Negoro-ji

    Les Ohenro-san sont les pèlerins qui font le Pèlerinage des 88 temples de Shikoku. On les reconnaît – entre autres – à leurs vêtements blancs et leur chapeau conique.    

Ushi-Oni

Ushi-Oni

  Le Ushi-Oni (littéralement “Démon Vache”), parfois aussi appelé Gyūki est une créature mythique que l’on retrouve dans plusieurs régions du Japon. Malgré son nom, il n’a pas de forme vraiment définie. Parfois, il aura un corps de crabe ou d’araignée, parfois, il ressemblera vraiment à une vache, et d’autres

Les Statues de Sanuki Kokubun-ji

Les Statues de Sanuki Kokubun-ji

  Hier, je suis retourné au temple de Sanuki Kokubun-ji pour la première fois depuis plus d’un an. Pour vous rafraîchir la mémoire sur le 80e temple du Pèlerinage de Shikoku, je vous conseille de relire l’article consacré à ma première visite de celui-ci en cliquant sur le lien précédent.    

Quelques photos de Yashima-ji

Quelques photos de Yashima-ji

  Je vous ai déjà parlé de Yashima-ji, je vous en reparlerai très certainement plus en détails un de ces jours. Pour mémoire, il s’agit du temple situé sur la colline Yashima à Takamatsu. Célèbre colline car elle fut le lieu où se déroula l’une des batailles décisives de la

Les Tanukis de Yashimaji

Les Tanukis de Yashimaji

  Je vous ai déjà parlé de Yashimaji, le 84e temple du Pélerinage de Shikoku. Je vous reparlerai plus que certainement dans un futur plus ou moins proche, car c’est un des temples principaux de Takamatsu. Aujourd’hui, je voudrais parler d’un de ces aspects les moins connus. Quand je lis

Les Dieux du Pèlerinage de Shikoku

Les Dieux du Pèlerinage de Shikoku

  Comme vous le savez déjà, quand on fait le Pèlerinage de Shikoku, ou tout simplement quand on en visite les temples et que l’on est muni du cahier qui va bien, on peut recevoir en échange de 300 Yen une chouette calligraphie officielle du temple dans lequel on est.

Calligraphie de Zentsū-ji

Calligraphie de Zentsū-ji

    Il y a longtemps, je vous ai montré cette vidéo. Dernièrement, je vous ai pas mal parlé de Zentsū-ji. Mais je viens de me souvenir que je ne vous ai jamais montré ça :     Voila qui est réparé.    

Nagao-ji (長尾寺)

Nagao-ji (長尾寺)

    Quand je pense aux temples du Pèlerinage de Shikoku que j’avais visités jusqu’alors (Zentsū-ji, Konzō-ji, Yashima-ji, Ryōzen-ji, Sanuki Kokubun-ji et Negoro-ji) je me dis que tous ces temples sont vraiment magnifiques, que chacun à sa propre atmosphère, que chacun à des éléments qui le rend à la fois

Konzō-ji

Konzō-ji

  Konzō-ji (金倉寺), petit temple sympa des 88 temples du Pèlerinage de Shikoku souffre d’être le 76e temple, c’est-à-dire celui qu’on visite juste après Zentsū-ji. Il est lui aussi situé dans la ville de Zentsūji, à environ 3 kilomètres de son illustre voisin, et effectivement, à première vue il fait pâle