Tropicana Coconut Water


 

Nous continuons notre série estivale des boissons originales, bizarres ou autres trouvées au Japon – d’ailleurs ma femme se joint au projet, elle a mis dans le frigo quelques boissons que je n’ai jamais vues auparavant (en fait, je me demande si à la fin de l’été, je ne vais pas continuer ce « projet » sur son blog à elle).

Aujourd’hui, une boisson dont je n’avais jamais entendu parler avant de la croiser au supermarché : le Tropicana Coconut Water!

 

Tropicana Coconut Water

 

Un truc intéressant au Japon, c’est que parfois on y trouve des marques étrangères, mais qui vendent des produits qui n’existent pas dans leur pays d’origine. Par exemple, Tropicana, la célèbre marque de jus d’orange de Floride qui nous propose ici cette étrange « eau de noix de coco« .

En cherchant deux secondes sur Google, la boisson aurait été commercialisée en premier aux Philippines, je me disais aussi.

Bon alors, je vous avertis tout de suite, ça n’a absolument pas goût à noix de coco, mais alors, pas du tout du tout, même pas un petit peu. C’est pas vraiment bon, mais c’est pas vraiment mauvais non plus (quoique vous me direz, les goûts et les couleurs – c’est la difficulté de ce genre d’exercice : comment vous présenter des produits alimentaires sans tomber dans le subjectif très rapidement ?), mais c’est assez rafraichissant.

Bon, ce goût m’intriguait quand même, puis en regardant le dessin, ça m’a rappelé un truc : il s’agit d’une noix de coco verte, donc pas mûre. Et j’ai déjà vu/entendu quelque part que leur jus était effectivement très rafraichissant (on coupe un côté du fruit – comme sur le dessin de la bouteille – et on récupère le liquide s’écoulant). D’ailleurs, je me demande si ça ne se passait pas au Philippines cette histoire.

Ça doit donc être ça le goût : le goût du jus de noix de coco verte…

Voila, voila…


A propos de David Billa

David vient du Sud-Ouest de la France. Après quelques années passées aux États Unis et quelques autres à Paris, c'est aux abords de la Mer Intérieure de Seto qu'il s'est finalement posé. Subjugué par la beauté de cette région malheureusement si méconnue, il a créé ce blog pour vous la faire découvrir.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Tropicana Coconut Water

  • Béné

    J’ai goûté, j’ai détesté, j’ai jeté la bouteille (après avoir fait goûté à mon compagnon qui a trouvé ça infect aussi). Rien ne vaut une bonne bouteille d’eau (irohasu à la tomate de Kumamoto n’est pas mal du tout).