Ushi-Oni


 

Le Ushi-Oni (littéralement « Démon Vache »), parfois aussi appelé Gyūki est une créature mythique que l’on retrouve dans plusieurs régions du Japon. Malgré son nom, il n’a pas de forme vraiment définie. Parfois, il aura un corps de crabe ou d’araignée, parfois, il ressemblera vraiment à une vache, et d’autres fois, comme dans la photo ci-dessous, il aura une forme assez étrange.

 Inutile de vous préciser qu’ils ne sont pas exactement des créatures qui veulent votre bien ; quoiqu’il serait un symbole protecteur à Uwajima dans la préfecture d’Ehime. Mais bon, il faut dire qu’Uwajima est connue pour ses combats de taureaux, ceci explique peut-être cela.

 

 

Mais penchons-nous plus précisément sur notre Ushi-Oni ici présent. Cette statue peut être vue à l’entrée du temple de Negoro-ji, le 82e temple du Pèlerinage de Shikoku et dont je vous conseille plus que chaudement la visite.

 La légende veut que ce monstre terrorisait la région il y a environ 400 ans avant d’être tué par un archer du nom de Yamada Kurando Takakiyo (un drôle de nom si vous me demandez mon avis, malheureusement je ne trouve pas d’autres informations sur lui dans une langue que je puisse comprendre). Il aurait même fait don des cornes de l’animal au temple (je ne les ai pas vues quand je l’ai visité, mais je ne connaissais pas la légende à l’époque).

Au passage, je mentionne un site (en anglais) qui a une théorie intéressante quant à l’origine du monstre. Pour ceux qui ne lisent pas l’anglais, je vous donne la réponse ici : ça serait un orang-outan. Et effectivement, je vois bien comment un tel animal, s’il était arrivé sur Shikoku de je ne sais trop quelle manière (mais ce n’est pas irréaliste non plus) aurait pu « terroriser » la région et l’anecdote devenir un mythe très rapidement. Et les cornes dans le temple me direz-vous ? Il s’agiraient de fossiles.

L’identité du Ushi-Oni de Negoro-ji aurait-elle été découverte ?

 

P.S. si les premiers commentaires vous semblent bizarres, c’est parce que j’ai réécris l’article qui était à l’origine une devinette, devinette trouvée par Vincent).

 

 


A propos David Billa

David vient du Sud-Ouest de la France. Après quelques années passées aux États Unis et quelques autres à Paris, c'est aux abords de la Mer Intérieure de Seto qu'il s'est finalement posé. Subjugué par la beauté de cette région malheureusement si méconnue, il a créé ce blog pour vous la faire découvrir.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous aux commentaires par e-mail

14 commentaires sur “Ushi-Oni

  • Laura

    Bonjour ! Cela fait deux jours que j’ai découvert votre blog, vos articles sont très intéressants, c’est un réel plaisir de les lire ! Alors je vais tenter une réponse, est ce que cela pourrait être une statue d’un Kitsune ? Je tente, je tente bien que cela ressemble plus à un rat qu’à un renard ….

  • Vincent

    Bonsoir !
    Il s’agit de l’Ushui-Onni, dans sa version terrestre.
    Ce monstre aurait terrorisé les villageois il y a 400 ans, et un héro l’aurait vaincu et offert ses défenses au temple (rien que ça).
    Ca me fait penser à l’excellente BD « OKKO », une série magnifique qui parle d’un autre monde, qui est en fait le Japon ancien, les Kamis et autre Bunrakus sont bien Japonais et le folklore omniprésent !

  • danielle

    Sainte Marthe a vaincu la Tarasque je crois, ici Sainte Radegonde a vaincu la Grand-goule… mythes universels MAIS avec des preuves! 🙂

    • David Billa Auteur du billet

      Les mythes sont tous universels, c’est pour cela qu’ils sont des mythes. 😉
      Et ils se basent tous sur des choses réelles, la séparation réalité – fiction est une invention très récente.

  • danielle

    les mythes TOUS universels? j’y réfléchirai; basés sur le réel, sans doute, mais de là à ne pas être dans la fiction, mmm je ne dirai pas ça comme ça. (juste pour discuter hein!)

    • David Billa Auteur du billet

      Oui, les mythes ont une dimension universelle, sinon ce ne sont pas des mythes, mais des histoires. 🙂
      Ils ne sont pas de la fiction parce que le concept même de fiction est très récent, j’aurais envie de dire aux alentours de la Renaissance (peut-être un peu avant).
      Avant cela, il n’y a pas vraiment de distinction entre « vrai » et « pas vrai » quand on raconte une histoire, l’important c’est le récit et le message à faire passer, pas si ce qui est raconté est factuel ou non.

      Regarde n’importe quel texte narratif d’avant l’an 1000 (voire un peu après, disons 1200), impossible de dire ce qui y est vrai ou pas dedans, même quand ils ne contiennent pas de surnaturel (mais presque tous les récits anciens en contiennent). Il y a peut-être l’exception des récits historiques (comme la Guerre des Gaules), mais bon, tout le monde sait que ce sont les vainqueurs qui écrivent l’Histoire, donc là aussi, la fiction n’est jamais très très loin.