Takamijima


 

Takamijima 500

Takamijima était autrefois célèbre pour sa culture de pyrèthre, une fleur de la même famille que la marguerite et qui est un répulsif naturel contre les insectes (les “spirales anti-moustiques” sont habituellement faites à partir de pyrèthre). Jusqu’au 18e siècle, elle était aussi une des îles de la Mer Intérieure de Seto autour de laquelle gravitait le transport de marchandises : une espèce de hub si vous voulez.

Aujourd’hui, elle est l’une des îles les plus durement touchées par la dépopulation. Alors qu’elle a possédé jusqu’à 1000 habitants, elle n’en compte aujourd’hui qu’à peine une trentaine. Des trois villages qui occupaient l’île, l’un d’entre eux – Itamochi – a perdu son dernier habitant il y a quelques années et est aujourd’hui complètement abandonné, l’autre – Ura – construit à flanc de falaise (quand vous le visiterez, notez les prouesses architecturales datant pour la plupart des 17e et 18e siècles), ne doit en compter qu’une poignée près de la côte ; la majorité des habitants résidant autour du port et dans le troisième village – Hama.

L’île a rejoint la Triennale de Setouchi en 2013, mais pour être totalement honnête, je ne sais pas si elle est vraiment sauvable, ou bien si elle est vouée à l’extinction. Quoiqu’il en soit, se promener dans les rues désertes et où la nature commence déjà à reprendre ses droits est très instructif. C’est aussi un triste rappel de ce qui attendait toute la région si les choses n’avaient pas commencé à changer grâce, entre autres, à la Triennale.

  • Superficie : 2,33 km2
  • Circonférence : 6,4 km
  • Point Culminant : 297 m (Mont Ryuoh)
  • Population :  environ 40 dans une trentaine de foyers

 

Accès

On accède à Takamijima par ferry depuis le port de Tadotsu, ferry qui continue ensuite vers Sanagishima. Pendant la Triennale de Setouchi uniquement, Takamijima est aussi connectée par ferry à Awashima et Honjima.

 

Se déplacer

On se déplace uniquement à pied sur Takamijima. Si un scooter ou un vélo peut-être utile pour aller le long de la route au bord de la mer, ils seront totalement inutile pour rejoindre les sites des oeuvres d’art. D’ailleurs, voyagez léger sur Takamijima, certaines montées sont rudes et les entreprendre avec un gros sac sur le dos n’est pas toujours une expérience des plus agréables (je parle d’expérience).

 

Œuvres d’art

Toutes les oeuvres d’art sont situées près du port ou dans le village de Ura.

 

Œuvres d’Art sur Takamijima

 

Terrace of Inland Sea

(Terrasse de la Mer Intérieure)

Masahito Nomura (2013)

  • Fermé pour le moment. Le lieu possède un restaurant. Je ne sais pas exactement s’il est ouvert de temps en temps où s’il est fermé jusqu’en 2019.

Avis : J’aime beaucoup le lieu alliant une terrasse très contemporaine avec une maison traditionnelle. Et la superbe vue donnant sur la Mer de Seto et Shikoku aide à rendre le lieu encore plus plaisant.

 

 

Time Falls

(Chute du Temps)

Kayako Nakashima (2016)

  • Fermé pour le moment.

Avis : Je n’ai pas encore vu l’oeuvre.

 

 

Transition House

Kayako Nakashima (2013)

  • Fermé pour le moment.

Avis : Intéressant.

 

Transition House - 2

 

 

House of Pyrethrum

Haruyuki Uchida (2013)

  • Fermé pour le moment.

Avis : Lieu très intéressant, à la fois beau et instructif sur l’histoire de l’île.