Cerisiers en 2017 (de retour au Parc Kikaku)


 

Je vous ai parlé du Parc Kikaku il y a deux articles, je ne pensais pas vous en reparler de si tôt, mais le destin en a décidé autrement.

Bon cette année – vous l’avez déjà certainement lu ici ou là – les cerisiers ça n’a pas trop été ça. Il a fait froid plus longtemps que d’habitude (jusqu’aux premiers jours d’avril, alors que d’habitude les températures remontent à la mi-mars), donc les cerisiers ont éclos avec près d’une semaine de retard. Et ensuite, nous avons eu droit à un temps assez exécrable avec beaucoup trop de pluie qui a deux conséquences : plus il pleut, moins on sort (cqfd), et plus il pleut, plus les fleurs de cerisiers s’abîment et ont une longévité raccourcie.

Donc peu d’occasion de regarder les fleurs de cerisiers cette année. J’avais prévu plusieurs visites de plusieurs parcs ici ou là (y compris le Parc Ritsurin). Il n’en fut rien. Nous n’eûmes l’occasion de faire hanami (regarder les fleurs de cerisiers) que dimanche dernier, et même là, tout ne s’est pas passé comme prévu.

Nous voulions allier au Parc de Kinbuchi, dans la campagne du sud-est de Takamatsu, mais un kilomètre avant de parvenir à celui-ci : un embouteillage ! En pleine campagne ! Oui, tout le monde se rendait au parc ce jour-là (il avait plu des cordes le samedi), et l’accès était complètement bouché. Nous avons donc fait demi-tour et nous nous sommes rendus au parc le plus proche de notre connaissance : le Parc Préfectoral de Kikaku.

C’est donc là, que comme l’an dernier, nous avons pu un peu profiter de quelques fleurs de cerisiers. Ce sera très probablement les seules : depuis dimanche, soit je n’ai pas eu le temps (je travaille parfois, si, si), soit il a encore plu. Et d’ici quelques jours, toutes les fleurs seront tombées…

Mais bon en attendant, voici les quelques photos que j’ai prises des cerisiers de 2017 (cliquez sur les photos pour les voir en grand format) :

 

 

Voila… C’est donc tout jusqu’à l’année prochaine pour les cerisiers (quoique je me demande si j’ai pas des photos des années passées dans mes archives).

En attendant, et comme d’habitude, si vous avez aimé ce que vous avez lu et vu, la meilleure façon de me remercier, c’est de partager cet article dans les réseaux sociaux de votre choix. Merci d’avance. 🙂

 

 


A propos de David Billa

David vient du Sud-Ouest de la France. Après quelques années passées aux États Unis et quelques autres à Paris, c'est aux abords de la Mer Intérieure de Seto qu'il s'est finalement posé. Subjugué par la beauté de cette région malheureusement si méconnue, il a créé ce blog pour vous la faire découvrir.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Cerisiers en 2017 (de retour au Parc Kikaku)

  • Telly

    Finalement ce parc est très sympa ! Il n’a peut-être pas l’ampleur du Parc de Kinbuchi mais il t’a permis de nous proposer quelques belles photos. Donc cette solution de repli était bien vu !

      • Telly

        Ah non je ne connais rien ! A part les nombreux reportages que je vois sur Nolife. Mais il est évident que je visiterai temples et parcs lorsque je me rendrai au Japon. L’an prochain j’espère.

        • David Billa Auteur du billet

          Espérons que tu viennes bientôt.
          Sinon le parc de Kinbuchi n’a rien de spécial, juste un chouette parc où se balader dans la campagne de Takamatsu.