De l’avantage et du désavantage de gérer deux blogs en deux langues…


Aujourd’hui, un article un peu différent : quelques réflexions que je me fais ces jours-ci…

Il se passe quelque chose d’intéressant sur mes sites en ce moment.
Il s’était passé exactement la même chose il y a trois ans.
Je veux parler ici de leur fréquentation ou si vous préférez de leur trafic.

En temps normal, mon site français (celui-ci même) reçoit bien plus de visiteurs que mon site anglophone (setouchiexplorer.com). Plus ou moins le double. Tiens, d’ailleurs, cessons cette fausse modestie, hypocrisie, paranoïa, je ne sais quoi en fait, qui fait que personne ne donne jamais les chiffres de fréquentation de ses sites et blogs.

Donc voila, en temps normal, mon site anglophone reçoit environ entre 30 et 60 visiteurs par jour (avec une moyenne approximative de 40 – tous les chiffres sont approximatifs, j’ai pas fait de calculs exacts), alors que mon site francophone en reçoit entre 50 et 100 avec une moyenne de 80. Cela varie pas mal d’un jour à l’autre, mais le site francophone reçoit toujours plus de visites que le site anglophone. Au niveau des abonnés, j’ai jamais trop compté exactement (pour les abonnements e-mails, c’est facile, pour les abonnements RSS ou autres, difficile de savoir exactement), mais c’est plus ou moins la même chose : à chaque fois que je poste quelque chose de nouveau, je dirais que dans les 48 heures qui suivent sa publication, un nouveau post est vu par environ 40 et 60 personnes francophones et 10-20 anglophones. J’en déduis que c’est en gros le nombre d’abonnés à mes blogs.

La différence est telle que par moments, je réfléchis à fermer le site anglophone. Avec un seul site dédié à mon coin de Japon, j’aurais bien plus de temps à lui consacrer, y mettre plus de contenu, le peaufiner plus, etc.

Sauf que voila, ici, sur place, c’est le site anglophone qui est connu et qui est plus ou moins devenu ma carte de visite. Je réalise même depuis quelques jours que je commence à acquérir une certaine notoriété dans les cercles de la Triennale de Setouchi, et ce, grâce au blog anglophone.

Et surtout, puisque nous parlons de Triennale de Setouchi, en ce moment, c’est tout le contraire qui se passe.

Pendant la Triennale de Setouchi, mon trafic francophone est plus ou moins en berne, je dois plafonner à 30-40 visiteurs quotidiens depuis quelques jours, avec pratiquement aucune page vue en rapport à la Triennale, alors que mon trafic anglophone “explose” (c’est relatif), ne descend plus en dessous de 50, atteint même les 100 visiteurs plusieurs fois par semaine, presque tous ces nouveaux visiteurs allant sur les pages et articles dédiés à la Triennale.

Du coup je me demande. Est-ce un signal pour changer quelque chose à mes blogs ? Devrais-je changer leurs contenus ? Jusqu’à présent, j’essaie d’avoir des contenus relativement similaires dans les deux sites. Peut-être est-ce une mauvaise approche ?

Je pourrais ne parler que de Triennale dans le blog anglais et ne pas en parler dans le blog français. C’est ce que j’ai l’impression de faire de plus en plus sur le blog anglais, mais ce qui est paradoxal, c’est qu’en dehors de la Triennale, mon blog en français accueille pas mal de visiteurs cherchant des infos sur les îles et l’Art de Setouchi. Et surtout, en sortant un peu des chiffres, c’est tout au long de l’année que je reçois des e-mails de francophones venant visiter la région et me demandant conseil. Des e-mails d’anglophones, je n’en reçois presque pas. Pareil pour les commentaires. Le blog francophone a un certain nombre de personnes discutant avec moi dans les commentaires (coucou à vous), sur le blog anglophone, presque jamais.

Donc voila, j’ai un blog francophone surtout utile aux francophones, mais surtout en dehors des périodes de la Triennale, et j’ai un blog anglophone, surtout utile pour moi, pour faire du networking localement, surtout pendant la Triennale de Setouchi.

J’ai la sensation que si je me consacrais à un blog seulement, il aurait de bien meilleurs résultats. Je n’espère nullement devenir un “gros blog” : je sais très bien qu’avec le sujet que j’ai choisi, je me condamne à rester relativement confidentiel, mais comme je disais à je ne sais plus qui il y a quelques temps, avoir un gros trafic n’a jamais été mon but, si je voulais avoir un gros blog, je parlerais de Shibuya, de cosplay et autres trucs qui ne m’intéressent absolument pas.

Sauf que voila, en abandonner un ou abandonner l’autre serait très dommage dans les deux cas… Changer le contenu de l’un ou de l’autre ? Je n’arrive pas à savoir si c’est une bonne idée ou non.

Que faire donc ? (je ne vous pose pas tant la question que je me la pose à voix haute)
Le status quo est certainement ce qui va ressortir de cette réflexion, mais sait-on jamais, il y a peut-être une autre solution. Le problème étant essentiellement que mon temps est trop limité pour m’occuper des deux aussi bien que je le souhaiterais…

Voila, je pense un peu à haute voix là, mais si jamais cela vous inspire quelque chose…

Maintenant, ceci étant dit, n’allez pas imaginer que je vais vous laisser sans photo :

 

Dream of Olive

 

Oh, et puis ça n’a rien à voir, mais je vais très certainement tester de nouveaux thèmes pour le blog dans les prochains jours. Donc, si vous trouvez qu’il a une drôle de tête lors de votre prochaine visite, ne vous étonnez pas. Ça sera peut-être temporaire, peut-être permanent.

 

 


A propos de David Billa

David vient du Sud-Ouest de la France. Après quelques années passées aux États Unis et quelques autres à Paris, c'est aux abords de la Mer Intérieure de Seto qu'il s'est finalement posé. Subjugué par la beauté de cette région malheureusement si méconnue, il a créé ce blog pour vous la faire découvrir.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 commentaires sur “De l’avantage et du désavantage de gérer deux blogs en deux langues…

  • danielle

    bonjour! un blog bilingue serait-il une “solution”? ou transfert d’un blog à l’autre selon les thèmes???personnellement, je sais que je n’irai pas tout de suite au Japon, peut-être pas dans votre région, mais ça m’intéresse de découvrir ce pays, sous toutes ses formes; j’apprends le japonais, sans m’imaginer qu’un jour je parlerai bien cette langue, mais là aussi, une belle découverte, cet apprentissage. je continue donc à venir et laisser mes petits comms’ plus ou moins habiles 🙂 et merci de le rédiger!

    • David Billa Auteur du billet

      Un blog bilingue, j’y avais réfléchi il y a quelque temps, mais en fait, c’est un casse-tête logistique (et dans une moindre mesure, technique) pour faire ça bien. Deux blogs séparés, c’est beaucoup plus gérable en fait. Et dans les deux cas, la somme de travail ne change pas. Mon problème, si problème il y a, c’est que je n’ai pas le temps de travailler ni sur l’un ni sur l’autre aussi bien que je le souhaiterais.
      Donc si je dois changer quelque chose, ce serait de l’ordre de ne plus parler des mêmes choses dans les deux blogs. Je me vois bien consacrer le blog anglais presque exclusivement à l’Art de Setouchi, mais je ne me vois pas ne plus en parler ici.

      Sinon merci beaucoup. 🙂

  • Nathalie

    Bonjour David,
    Je consulte régulièrement votre blog, depuis plusieurs semaines car nous préparons notre nouveau voyage vers le Japon pour le mois d’août.
    Je trouve qu’il donne des idées et un bel aperçu de cette région, qui doit moins attirer les touristes français (à mon avis) et pour laquelle il est plus difficile de trouver des informations.
    J’y trouve aussi des infos sur la triennale de Setouchi, où nous serons dans 2 semaines.
    Mais je consulte aussi beaucoup de sites en anglais pour préparer ce voyage.
    Peut être que l’idée de Danielle de “transfert” d’un blog à l’autre serait une bonne idée. Garder en français des infos sur la région et mettre des liens vers le site en anglais concernant la triennale.
    Je sais que tout le monde ne maîtrise pas la langue anglaise, c’est loin d’être mon cas également, mais lire des blogs en anglais écrits dans un langage courant ne pose pas trop de problème.
    En tout cas, merci pour ce site 🙂

    • David Billa Auteur du billet

      Merci pour votre commentaire.
      Je réfléchis à plusieurs solutions, mais effectivement parler moins de Triennale ici et plus en anglais pourrait être la direction que je vais prendre.

      Ça m’embête un peu, parce que mon souhait original était vraiment d’avoir une grosse source d’informations en français sur le sujet (il en existe pas mal en anglais, ne serait-ce que le site officiel)…

      Mmmmm…

  • Marianne

    Si le blog français est plus large niveau éditorial, la solution est peut-être de conserver cette différence. En gros, durant la triennale, favorise le blog en anglais (après tout, c’est tout les 3 ans ^^) et en tant normal, fait ta p’tite vie sur le blog français, dont la cible est plus large.
    Après tout dépend aussi de ton fonctionnement niveau écriture : tu traduits tes articles ou tu les écrit en direct dans les deux langues (j’ai l’impression qu c’est ce que tu fais, vu les différences de contenu).

    Et puis, l’important, c’est quand même que tu gardes le plaisir d’écrire et de t’en occuper. D’expérience, si un blog est un super outil de networking / promo / carte de visite, c’est difficile de le monétiser (pourquoi payer quand on peut avoir du gratuit ?).

    En tout cas, je suis impressionnée par ta capacité de mise à jour et ta régularité ! Et je suis vraiment contente pour toi que ton boulot soit reconnu par les “officiels” ! Ton blog est vraiment une sacré mine d’or. Je ne me suis toujours pas prise par la main pour faire des “vrais” articles sur mon expérience du festival. Mais j’ai déjà prévu de revenir dans trois.

    • David Billa Auteur du billet

      Merci Marianne pour ton feed-back.

      En fait je traduis la majorité des articles, mais peut-être devrais-je écrire plus d’articles uniques sur chacun des deux blogs. Devoir traduire (même si c’est une activité que j’adore) est parfois un peu rédhibitoire : devoir reécrire la même chose alors que j’ai tant d’autres choses à écrire et si peu de temps.

      Pour la monétisation, je n’y pense même pas, mon blog est bien trop petit pour ça. Comme tu dis, son intérêt est surtout social. Mais c’est un autre “problème” plus large : il y a mon troisième blog (David + World) qui lui tourne à 300-400 visiteurs par jour, mais que je ne prends pas le temps de monétiser parce qu’il m’intéresse moins au final.
      Tu l’auras noté, mon problème est surtout un problème de temps. Je veux certainement faire trop de choses et je n’ai pas assez de temps pour. Il faut aussi que je me réorganise, je pensais que mon nouveau boulot me laisserait plus de temps libre, c’est le cas, mais c’est du temps que je me retrouve à passer avec ma famille (ce qui est bien entendu une bonne chose, mon ancien boulot et ses horaires à la con faisait que je ne voyais pratiquement pas mes enfants), mais du coup, quand c’est l’heure d’écrire (quand les enfants sont au lit) je me retrouve trop crevé pour le faire….
      Ce que je me dis c’est que je suis encore dans les premiers mois de mon boulot, encore beaucoup de nouvelles classes à préparer, mais que tôt ou tard je vais me retrouver avec plein de temps libre sur les mains (on verra très bientôt, les vacances d’été arrivent).

      Sinon merci pour beaucoup pour tous tes compliments.
      Cheers.

  • Tooncec

    J’ai lu avec toute mon attention ce nouvel article et les commentaires.
    L’idée d’une fusion ne te paraît pas plus gérable que les 2 blogs ? Ça va être compliqué alors.
    Tu pourrais publier sur un seul et même blog des articles soit en français soit en anglais selon le contenu que tu souhaites diffuser dans une langue ou une autre. Pour ceux qui comprennent les 2, c’est tout bénéf 😉
    Le coté technique “blog” m’est complètement obscur mais j’en suis activement plusieurs et je me rend bien compte que tout ceci demande du travail et n’est pas si simple !
    du coup, j’en profites pour te transmettre tous mes encouragements et que j’aime suivre ton blog confidentiel 😉 Bon courage en attendant les vacances !!!

    • David Billa Auteur du billet

      Deux langues mélangées (soient dans le même article, soient certains articles dans l’une, d’autres dans l’autre) c’est une très mauvaise idée pour un blog.
      Si ça ne dérange pas les bilingues (moi le premier), c’est très rédhibitoire pour ceux qui ne le sont pas : je vois d’ici les “anti-invasion de l’anglais qui va tuer notre belle langue” monter instantanément monter sur leurs grands chevaux” (je ne vise ici personne de particulier, je présuppose juste qu’il doit y en avoir parmi les lecteurs). Et ce sera encore pire du côté des anglophones. Si nombreux sont les Francophones qui se débrouillent au moins un peu en anglais, les Anglophones qui peuvent lire un minimum de français sont très rares, et un blog dans les deux langues risque de les faire tous fuir ou presque.

      Et je ne parle même pas des moteurs de recherche qui préfèrent clairement que les choses ne soient pas mélangées de ce côté-là.

      La seule solution qui peut fonctionner pour un blog bilingue c’est qu’il soit vraiment bilingue, divisé en deux parties séparées. J’avais essayé avec le blog de ma femme il fut un temps, mais comme je le mentionne dans un autre commentaire, ça peut rapidement devenir un casse-tête.

      De plus, j’imagine qu’un blog bilingue ne changerait trop rien au “problème” (toujours pas sûr que ça en soit un, disons plutôt au phénomène) du trafic qui fait du yo-yo.

      Non, je pense me diriger vers une séparation “éditoriale” : moins de Triennale ici, plus là-bas, ou quelque chose du genre.

      Quoiqu’il en soit, merci pour les encouragements. 🙂

  • mirovinben

    “(…)je pense me diriger vers une séparation « éditoriale » : moins de Triennale ici, plus là-bas, ou quelque chose du genre.”

    Plus intéressé par la vie quotidienne au Japon que par la Triennale (même si je lis avec plaisir les billets qui en parlent), je t’avoue que cette option me conviendrait bien.

    • David Billa Auteur du billet

      Je vais essayer quelque chose de nouveau dès dans quelques minutes.
      Pour les jours à venir (et sur le long terme si ça marche), à part pour certains articles, je vais surtout poster des photos de la Triennale ici avec des liens vers des articles plus complets en anglais.