Maison Abandonnée d’Ogijima


 

 

Parfois mon problème avec les maisons d’Ogijima, c’est que celles que je trouve les plus belles, sont souvent celles qui sont abandonnées et endommagées au-delà de toute réparation possible…

 

 


A propos de David Billa

David vient du Sud-Ouest de la France. Après quelques années passées aux États Unis et quelques autres à Paris, c'est aux abords de la Mer Intérieure de Seto qu'il s'est finalement posé. Subjugué par la beauté de cette région malheureusement si méconnue, il a créé ce blog pour vous la faire découvrir.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 commentaires sur “Maison Abandonnée d’Ogijima

  • Telly

    Ils ont quand même réussi à fixer un éclairage public dessus !
    J’ai cru comprendre qu’au Japon on a pas le culte de la vieille maison comme on peut l’avoir en France. C’est dommage parce ce que tout ça c’est du patrimoine qui disparait…

    • David Billa Auteur de l’article

      L’éclairage est pas tout neuf non plus. 🙂

      Les maisons au Japon, c’est compliqué.
      Pour nous, ouais, une maison, c’est un truc qui est censé durer longtemps, des siècles si possible.
      Au Japon, non. Ça dure une génération, deux tout au plus.

      Je ne sais pas trop d’où ça vient. On me cite toujours les catastrophes naturelles, mais je ne sais pas. Des maisons qui datent d’Edo, il y en a dans certains coins. Sans parler que le fait que le Japon héberge les plus vieux bâtiments en bois du monde.

      Si, peut-être que les tremblements de terre ont une influence dans le sens où on ne construit pas en pierre en partie à cause d’eux (je pense) et comme on ne construit pas en pierre, on ne construit pas pour durer. Difficile de savoir, même quand on demande à un Japonais, car pour lui c’est normal donc il ne se pose pas la question (un peu comme si on nous demande pourquoi on construit pour durer en France? Pour nous c’est normal, on ne se pose pas la question).

      Par contre, de nos jours, cela à une conséquence assez directe sur l’industrie du bâtiment. Aucune maison n’est construite pour durer, si bien que passée 40 ans (voire avant), son état commence à général à se détériorer de manière tôt ou tard irrémédiable. Ce qui arrange l’industrie qui du coup doit construite en permanence, acheter de vieilles maisons ne se fait que peu ou pas, et souvent il s’agit de la raser et de reconstruire dessus.

      • David Billa Auteur de l’article

        J’oubliais : mais dans le cas de cette maison, je pense qu’elle est très vieille, car sa base en pierre comme ça, c’est – tu t’en doutes – pas contemporain du tout.

        Oui dans le temps on construisait certes en bois, mais d’une qualité telle que les maisons duraient plus d’une génération. L’industrie du bâtiment construisant de qualité moindre aujourd’hui volontairement, pour faire tourner le business. Sérieusement, tu verrais tous les chantiers partout, tu penserais que le pays connaît une explosion démographique.

        • Telly

          Merci pour ta longue réponse !
          Je me souviens avoir discuté avec un ami Japonais et effectivement il lui semblait inconcevable d’acheter une maison ancienne. Pour lui elle était juste bonne à être démolie. Cela m’avait choqué mais je ne me souviens d’avoir approfondi le sujet.

          • David Billa Auteur de l’article

            De rien…
            Pour les vieilles maisons, ouais, j’en fais l’expérience aussi.
            On réfléchit à bientôt déménager (on reste à Takamatsu, hein, c’est juste qu’avec les deux enfants maintenant on commence à être sacrément à l’étroit dans notre petit appartement) et au début chaque fois que je voyais une vieille maison, parfois “pleine de charme” et surtout bien moins chère que des maisons plus récentes et que je la montrais à ma femme, elle me répondait plus ou moins “ça va pas la tête!”

  • FITON MARIE

    Super photo et maison …connais tu son “histoire” ? le soubassement de pierre est intéressant …merci pour toutes ces infos ..

    • David Billa Auteur de l’article

      Merci.
      Non, je ne connais pas son histoire, et je ne pense pas qu’elle en ait une en particulier.
      Sauf pour les soubassements en pierre. Il y a pas mal de maisons construites de la sorte sur Ogijima, essentiellement parce que le village est en pente. Et il y a une autre petite histoire liée à la forme des maisons traditionnelles d’Ogijima, ça fait des années que je veux en parler, et j’oublie tout le temps (il faut que j’aille prendre des photos spécifiques pour ça, et bien sûr, une fois sur place, ça me sort toujours de l’esprit).

  • eOle Nicole Schmitt

    Cette maison me fait aussi rêver ! Parce qu’elle a été élaborée et construite par des choix et volontés humaines, parcequ’elle a vécu. Avec le passage du temps elle a perdu sa fonction, mais elle garde la trace de l’humain qui l’a construite, elle retourne simplement à la matière et va s’oublier en se décomposant comme toute chose dans l’Univers

    • David Billa Auteur de l’article

      Les murs sont en torchis, comme presque tous les murs des maisons traditionnelles de la région. Avec une charpente en bois et une “armature” en bambous que l’on voit une fois le torchis tombé en miettes.