Unsinkable Ship par Ryō Toyofuku


 

Il se passe tellement de choses à Takamatsu en ce mois d’août que j’en oublie presque de vous parler des autres oeuvres et lieux de la Setouchi Triennale. En particulier, je n’ai pas fini de vous parler de celles que l’on trouve sur Ibukijima, chose que je dois me dépêcher de faire car il ne vous reste que quinze jours pour les voir si vous en avez l’opportunité (pour les autres oeuvres, vu qu’elles sont là jusqu’en octobre voire permanentes, il vous faudra patienter encore un peu – j’essaierai de poster au maximum en septembre)

Donc aujourd’hui, voici quelques mots et quelques photos à propos d’Unsinkable Ship de Ryō Toyofuku.

Ryō Toyofuku n’est pas complètement étranger à ce blog puisqu’il y a trois ans, il avait signé Treasure Ship. Il nous revient donc cette année sur Ibukijima avec une oeuvre très différente, même si on retrouve cette même abondance d’objets.

Unsinkable Ship occupe plusieurs pièces de l’ancienne école primaire d’Ibukijima, et quand on entre dans le première pièce, on “voit” ceci :

 

 

Unsinkable Ship - 01

 

Vous avez du mal à comprendre ce que c’est ? Oui, moi aussi au début. Mais je pense que c’est le but.

 

Unsinkable Ship - 02

 

Dans la pièce suivante, il y a plus de lumière, et on se retrouve dans un espèce de drôle de monde sous-marin avec une épave de bateau (ironique par rapport au titre de l’oeuvre) recouverte de ces milliers de flotteurs décorés.

 

Unsinkable Ship - 03

 

Unsinkable Ship - 04

 

Unsinkable Ship - 05

 

Unsinkable Ship - 06

 

Unsinkable Ship - 07

 

Unsinkable Ship - 08

 

Puis on monte à l’étage (i.e. on remonte à la surface) et voici ce que l’on découvre :

 

Unsinkable Ship - 09

 

Unsinkable Ship - 10

 

Unsinkable Ship - 11

 

Unsinkable Ship - 12

 

Unsinkable Ship - 13

 

Unsinkable Ship - 14

 

Unsinkable Ship - 15

 

Unsinkable Ship 16

 

Ce sont plus de 50000 flotteurs décorés qui constituent le gros de l’oeuvre ! Il ont été fabriqués par l’artiste avec l’aide l’École d’Art de Chiba et la population locale (d’Ibukijima mais aussi de Kan’onji dont dépend l’île).

Le résultat est vraiment intéressant, surtout – à mes yeux – le fait que chaque flotteur pris individuellement n’est pas si intéressant que ça (la plupart font penser une activité qu’un enfant aurait fait une après-midi de vacances – c’est peut-être parce que c’est exactement ce que c’est) mais leur nombre époustouflant donne une dimension unique et

Bref, je vous conseille cet Unsinkable Ship si vous passez dans le coin avant la fin du mois.

 

 


A propos de David Billa

David vient du Sud-Ouest de la France. Après quelques années passées aux États Unis et quelques autres à Paris, c'est aux abords de la Mer Intérieure de Seto qu'il s'est finalement posé. Subjugué par la beauté de cette région malheureusement si méconnue, il a créé ce blog pour vous la faire découvrir.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *