Ce Week-end sur Teshima et les Autres Îles de Setouchi


 

Vous vous rappelez il y a un mois, je vous conseillais d’aller visiter Teshima et les autres îles de la région au mois d’octobre ?

Teshima en Octobre

Sauf que si vous avez un peu suivi la météo au Japon en ce mois d’octobre, vous savez certainement que les choses ne se sont pas exactement passées comme prévues. C’est simple, ce fut probablement le mois le plus pluvieux depuis que je suis installé ici. Au point que j’ai passé presque tous mes week-ends chez moi, et j’ai dû annuler tous mes plans ou presque.

Mais il y a séance de rattrapage ce week-end.

En effet, tout d’abord, il s’agit d’un week-end de trois jours (vendredi est férié), ensuite c’est le dernier week-end de la saison 2017 de l’Art de Setouchi. Dès lundi, de nombreuses œuvres d’art seront fermées jusqu’à la mi-mars (resteront ouvertes celles gérées par Benesse, quelques rares autres – mais souvent de façon restreinte et bien entendu celles en extérieur dans les lieux publics).

En plus, on nous promet un temps d’octobre (20-25 degrés, du soleil).

Et en plus, sur Teshima, vendredi, ce sera la moisson du riz !

 

 

Si vous avez déjà visité le Teshima Art Museum, vous savez qu’il est entouré de rizières. Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que la plupart de ces rizières étaient abandonnées avant la construction du musée, et leur rénovation fait partie des efforts de revitalisation du lieu. Mais comme ces rizières n’ont plus vraiment de propriétaires, ce sont des bénévoles qui se chargent de les utiliser à bon escient, tout particulièrement pour les récoltes. Elles se déroulent toujours le dernier week-end de la saison, et elles sont toujours organisées par les bénévoles des Koebi-tai, mais vous pouvez vous joindre à eux si vous le souhaitez (il faut peut-être s’inscrire). Et surtout, il ne s’agit pas que de récolter du riz. C’est aussi l’occasion de divers événements, souvent musicaux.

Cette année, en plus des choses habituelles, des invités très particuliers qui furent parmi les moments forts de la Triennale de Setouchi 2016. Il s’agit des Seppuku Pistols qui sont de retour dans Setouchi !

Il seront donc ce vendredi sur Teshima aux alentours de 14h00.

Ne les ratez pas ! Si tout se passe bien j’y serai.

Si vous vous demandez qui ils sont, voici la liste des articles où je parle des Seppuku Pistols, et voici aussi un bref aperçu de l’une de leurs prestations de l’an dernier :

 

 

Sachez que si vous les ratez, il y a séance de rattrapage dès le lendemain sur Shodoshima, Naoshima et Ogijima ! Comme ils l’ont fait plusieurs fois l’an dernier, ils vont plus ou moins passer la journée sur le bateau, aller d’île en île, descendre aux ports pour des concerts toujours très excitants. Si tout se passe bien, je serai aussi à Ogijima samedi.

Voici les horaires dont je dispose :

  • 9h30 :  Shodoshima Olive Park
  • 10h45 : Dans Tonosho (Shodoshima), dans l’un des lieux où se déroulent habituellement l’un des matsuri (désolé, je n’ai pas plus de détails)
  • 14h00 : Honmura sur Naoshima
  • 14h50 : Miyanoura sur Naoshima
  • 16h30 : Ogijima

Et si vous êtes dans la région ou si vous avez l’occasion d’y aller, ce week-end est à ne pas rater.

 

 


A propos de David Billa

David vient du Sud-Ouest de la France. Après quelques années passées aux États Unis et quelques autres à Paris, c’est aux abords de la Mer Intérieure de Seto qu’il s’est finalement posé. Subjugué par la beauté de cette région malheureusement si méconnue, il a créé ce blog pour vous la faire découvrir.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Ce Week-end sur Teshima et les Autres Îles de Setouchi

    • David Billa Auteur de l’article

      Yes, there are some similarities.
      Their style is pretty unique, it’s a mix of traditional rural music and punk basically.
      They tone it down when they play on the islands as part of Art Setouchi, but if you look for other concerts on youtube, you’ll see that the punk aspect is more obvious.