No One Wins – Multibasket par Llobet & Pons sur Teshima


 

L’an dernier, à l’occasion de la Setouchi Triennale 2013, je fus assez surpris que Teshima, n’héberge que peu de nouvelles oeuvres. De plus, j’étais tout particulièrement dubitatif concernant la seule nouvelle oeuvre dans le village de Karato. Je veux parler de No One Wins – Multibasket de Jasmina Llobet & Luis Fernandez Pons.

Un panier de basket géant ayant la forme de Teshima, ou plutôt plusieurs paniers en un.

Vraiment ?

Je sais que les limites de ce qui est de l’art et de ce qui n’en est pas sont souvent très floues, mais bon là, il s’agissait juste d’un panier de basket un peu bizarre. Je n’osais penser « foutage de gueule », mais je n’en étais pas loin. Étais-je un peu rancunier parce qu’après voir accepté de faire une interview avec moi, les artistes s’étaient ensuite rétractés ? Peut-être un petit peu, je l’avoue.

Mais en octobre dernier, j’ai enfin pu découvrir la chose :

 

No One Wins - Multibasket - 01

 

Est-ce de l’art ? Honnêtement, je n’ai toujours pas vraiment de réponse à cette question, mais ce que j’ai découvert en me retrouvant devant l’oeuvre, et surtout en l’utilisant, c’est que peu importe la réponse, No One Wins – Multibasket est l’une des oeuvres d’Art Setouchi la plus amusante, conviviale et relaxante qui soit.

Je me suis bien éclaté à lancer des ballons dans tous les sens, et je n’étais pas le seul.

Parfois, quand on visite les oeuvres d’art des îles de la Mer de Seto, on a tendance à plus ou moins ignorer les autres visiteurs, au pire, ils sont parfois une gêne, parce qu’ils vous empêchent de prendre cette photo comme vous le souhaitiez, parce que vous aimeriez bien apprécier cette oeuvre avec personne autour, etc… Mais là, c’est tout le contraire. L’oeuvre est vraiment un lieu de rencontre, et si bien peu de mots sont échangés, ce n’est pas le cas des sourires, voire des rires. Ce gros panneau de basket multiple en plus d’attirer les ballons, attire aussi et surtout la bonne humeur.

En ça, il est très représentatif de l’atmosphère qui règne sur les îles, pendant le Festival, mais aussi le reste du temps, et en ça, No One Wins – Multibasket, art ou pas art, est une grande réussite.

 

 

No One Wins – Multibasket est une oeuvre permanente d’Art Setouchi. Comme elle est en extérieur, elle est libre d’accès tous les jours et à toute heure. Pour la trouver, c’est facile, elle est sur votre gauche peu avant de quitter Karato quand vous vous rendez vers les Archives du Coeur de Boltanski. Vous ne pouvez pas la rater, et ne l’oubliez surtout pas dans votre planning quand vous visitez Teshima.

 

 


A propos de David Billa

David vient du Sud-Ouest de la France. Après quelques années passées aux États Unis et quelques autres à Paris, c'est aux abords de la Mer Intérieure de Seto qu'il s'est finalement posé. Subjugué par la beauté de cette région malheureusement si méconnue, il a créé ce blog pour vous la faire découvrir.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *