Pancartes de plâtre sur Honjima


 

A project of signboards of Shikkui and Kote - 1

 

Ces « pancartes de plâtres » font partie du Project of Signboards of Shikkui and Kote par Kazuko Murao. On les trouve sur Honjima, plus précisément dans le village de Tomari. Ces disques en relief retracent certains éléments de la culture traditionnelle de l’île et ont été disposés à divers endroits du village.

 

A project of signboards of Shikkui and Kote - 3

 

Je ne vais pas mentir, j’avoue avoir été surpris de trouver une telle œuvre à la Setouchi Triennale l’an dernier. Certes, elle a une fonction décorative dans un style traditionnel (si j’ai bien tout compris, ce genre de disques en plâtre existaient sur l’île – et ailleurs – dans le temps), mais nous sommes quand même à des lieues des œuvres souvent époustouflantes que l’on croise sur d’autres îles.

 

A project of signboards of Shikkui and Kote - 2

 

Bon maintenant, elles ne jurent pas dans les rues de Tomari ; c’est déjà ça.

Si elles vous intéressent, elles sont là de manière permanente, et il y en a une dizaine environ aux quatre coins du village.

 

 


A propos de David Billa

David vient du Sud-Ouest de la France. Après quelques années passées aux États Unis et quelques autres à Paris, c'est aux abords de la Mer Intérieure de Seto qu'il s'est finalement posé. Subjugué par la beauté de cette région malheureusement si méconnue, il a créé ce blog pour vous la faire découvrir.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Pancartes de plâtre sur Honjima

    • David Billa Auteur du billet

      Pas « moderne » l’art, « contemporain ». 🙂
      J’avoue, je ne sais pas non plus si ça en est. C’est pour cela que ça me laisse un peu dubitatif dans le cadre du festival.
      Pour l’aspect traditionnel, je ne sais pas non plus si c’est exactement traditionnel, mais on trouve sur certaines maisons des disques de plâtre décorés, mais en général ils ont une fonction plus ou moins religieuse. Je ne connais pas trop de détails sur la chose sinon qu’il y en a un assez célèbre sur Honjima (j’en parlerai un de ces jours)