Takeshi Kitano à la Setouchi Triennale : Anger from the Bottom sur Shōdoshima


 

À la Setouchi Triennale, parmi les artistes, il y a les gens comme vous et moi qui ont simplement proposé un projet qui a été accepté, et puis il y a les stars, les Tadao Andō, Kaho Minami et autres Chiharu Shiota. Mais ces « stars » là ne sont pas toujours connues du grand public. Cette année, la Setouchi Triennale accueille parmi ses participants une star connue de tous au Japon et même dans pas mal d’autres pays, puisque « Beat » Takeshi Kitano lui même y prend part cette année.

Surtout connu au Japon pour ses pitreries télévisuelles et à l’étranger pour ses excellents, il a une autre corde bien moins connue à son art, celle d’artiste « plastique ». En 2010, j’avais eu la chance de voir une exposition avec pas mal de ses oeuvres à la Fondation Cartier à Paris, et j’avais été vraiment séduit par ses oeuvres à l’image de certains de ses films (pas ceux de yakuzas, les autres) à la fois loufoques et pleines de poésie.

Cette année, il s’est donc installé sur Shōdoshima, plus précisément dans le village de Sakate avec son ami Kenji Yanobe pour y créer Anger from the Bottom, une installation assez singulière.

Si vous vous y rendez un peu au hasard, vous n’y verrez rien de bien intéressant sinon un gros puits en fausse pierres et vrai plastique :

 

 

Par contre, si vous arrivez sur place juste avant l’heure pile (n’importe quelle heure entre 9h00 et 17h00) vous verrez tout autre chose, puisqu’un certain nombre de personnes sera rassemblé là pour assister à un petit évènement :

 

 

Oui, toutes les heures, ce monstre/démon/truc sort du puits pour « terroriser » le voisinage.

 

 

Anger from the Bottom - 5

 

Anger from the Bottom - 6

 

Anger from the Bottom - 7

 

Une fois complètement sorti, sa bouche s’ouvre alors et il se met à vomir des litres d’eau :

 

Anger from the Bottom - 8

 

Anger from the Bottom - 9

 

Puis, bientôt, il s’enfonce de nouveau peu à peu dans le puits où il restera pendant les 55 prochaines minutes :

 

 

Bref, une oeuvre assez étrange. Je ne sais pas trop ce qu’elle représente, une créature de légendes ou bien simplement un truc qui est passé dans la tête de Takeshi Kitano (c’est lui qui l’a conçue et Kenji Yanobe qui l’a construite si j’ai bien tout suivi). On peut trouver aussi qu’elle détone un peu par rapport à toutes les autres oeuvres de la Setouchi Triennale. J’avoue que si j’aime bien l’apparence de ce monstre, il me laisse encore dubitatif cinq mois après l’avoir vu (je vais certainement retourner le voir en octobre).

 

Anger from the Bottom - 13

Une représentation d’Anger from the Bottom dans le port de Sakate, à deux pas de l’autre oeuvre de Kenji Yanobe. Je vous parlerai de celle-là un autre jour.

 

Anger from the Bottom de « Beat » Takeshi Kitano et Kenji Yanobe est accessible tous les jours (y compris hors sessions) de 9h00 à 17h00. L’oeuvre est en extérieur et est gratuite. Par contre, elle ne sort que pendant cinq minutes toutes les heures, donc ne soyez pas en retard. Je ne sais pas encore si elle sera permanente ou non. Le fait qu’elle soit accessible hors sessions me fait penser que oui, mais d’un autre côté, je n’imagine pas une telle installation être permanente. Mais qui sait ?

 

 


A propos de David Billa

David vient du Sud-Ouest de la France. Après quelques années passées aux États Unis et quelques autres à Paris, c'est aux abords de la Mer Intérieure de Seto qu'il s'est finalement posé. Subjugué par la beauté de cette région malheureusement si méconnue, il a créé ce blog pour vous la faire découvrir.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *